Actualités du réseau

Afin de mettre à l’honneur les cigaliers par leur engagement bénévole exemplaire, tous les mois depuis un an maintenant, nous vous proposons de découvrir le portrait d'un.e cigalier.ère du réseau.
Suite au portrait d'Ophélie Poillion, ancienne entrepreneure cigalée et maintenant membre de Cigaleurope 2 sur la MEL, découvrez aujourd’hui le portrait spécial d’Etienne Catteau. En effet, nous vous l'avons anoncé le mois dernier, Etienne nous a quitté. Les Cigales des Hauts-de-France lui rendent hommage.

Etienne CatteauÉtienne Catteau s'est éteint soudainement le 1er mars 2021, dans sa 68ème année.

Étienne n’était pas un "vieux "cigalier.
Arrivé à l’âge de la retraite, il souhaitait s’engager différemment. A l’invitation d’Édouard Liagre, il rejoint les membres de la CIGALES des Monts des Flandres et, très rapidement, il accepte d’en assurer la cogérance avec Françoise Lenancker.

Passé en "club de gestion" plusieurs cigalier.es de "Monts des Flandres" et de nouveaux membres constituent la CIGALES Flandre Intérieure sur Bailleul en Mai 2019. Étienne en devient le Secrétaire et au sein de son club, il se rend très disponible, notamment dans l’accueil des porteurs de projets.

Toujours prêt à servir, Étienne rejoint le Conseil d’Administration de l’Association des CIGALES des Hauts-de-France en Juin 2019. Il se propose alors de devenir l’animateur du territoire "Flandres Littoral" et rejoint le Bureau de l’Association Régionale. Il participe aux différentes réunions "Cigales Cherchent Fourmis" organisées sur son territoire.
A ce titre, il avait entrepris la constitution d’une nouvelle CIGALES sur Armentières à partir de connaissances sur ce secteur.
Ses amis cigalier.es garderont d’Étienne son optimisme, son sens du service, des responsabilités et de l’engagement : «  on pouvait compter sur lui ».

Mais Étienne n’était pas que cigalier.
Avec Anne, son épouse, il fonde une famille dont naîtront 5 enfants. Sa vie familiale et sa vie professionnelle sont intimement liées.
En fait et selon son épouse, Étienne avait deux foyers.
• Sa famille son épouse et ses cinq enfants auxquels « il leur a insufflé un peu de lui-même, à l’écoute des singularités de chacun, les encourageant toujours à tracer leur propre chemin » selon Anne.
• Ses engagements professionnels, en dirigeant notamment Le foyer de vie de Merris, plus connu sous le nom d’Internat familial, qui héberge 85 personnes souffrant de déficiences mentales.
« Tu ne t’es jamais battu pour toi » lui disait son épouse. Très présent et actif auprès des autres via plusieurs mouvements associatifs. Ce n’est pas neutre si sa famille a demandé de remplacer, lors de ses funérailles, les fleurs par un don à l’Association "Auberge des Migrants" de Calais.

Étienne était un taiseux, un manuel et un curieux.
« Tu gardais tout dans ta tête. Difficile de s’organiser avec ça ».
« Tu ne voulais surtout pas déranger, encore moins te faire valoir ».
« Toi le manuel, tu t’es régalé chaque instant du travail de charpentier, te glissant avec excitation dans la posture de l’apprenti. Tu portais bien ton troisième prénom : Joseph. » Disait également de lui son épouse Anne.
C’est vrai qu’il fallait plutôt lui demander son avis, jamais il coupait la parole à quiconque. C’est vrai qu’il s’intéressait à beaucoup de métiers autres que le sien, voire en apprendre de nouveaux.

Étienne avait encore un projet : construire sa maison
« Nous avons mis du temps à comprendre que l’important pour toi n’était pas d’avoir une maison, mais de la faire de tes mains ».
Alors, une fois retraité, il décide de « bâtir sa maison (sur le sable du Mont des Cats) à 65 ans, avec les compétences de chacun de tes enfants ».

Puisse, aujourd’hui, cette maison être construite.

Le témoignage de sa vie est fait de confiance et d’espérance et comme le disait Saint-Augustin :
« NE SOYONS PAS TRISTE DE L'AVOIR PERDU, SOYONS RECONNAISSANTS DE L'AVOIR CONNU ».

 

Joseph Hémar et François Vialard
Coprésidents de l’Association des CIGALES des Hauts-de-France

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter des Cigales pour rester informé