Actualités du réseau

Afin de mettre à l’honneur les cigaliers par leur engagement bénévole exemplaire, tous les mois depuis plus d’un an maintenant, nous vous proposons de découvrir le portrait d'un.e cigalier.ère du réseau.

Découvrez ce mois, le portrait de Laurent DAGUET, gérant de l’entreprise cigalée À Chacun son Box à Courrières, et membre du club Les Cigales fivoises & co à Lille Fives.

Laurent DaguetCigalier depuis 2016, Laurent a connu les cigales lorsque son entreprise a été accompagnée en 2013.

L’apport des cigales de 3000 € soit 10 % de son capital était un levier supplémentaire au plan de financement de son projet. « Avec l’expérience, le club cigales qui m’a accompagné (Saint Saulve) a aussi été un apporteur d’affaires pour mon activité. »

Laurent nous raconte comment sa vie en tant que cigalier a débuté : « Je suis devenu cigalier car j’ai aimé l’accompagnement en temps que porteur de projet et que je souhaite aussi transmettre cette expérience à de nouveaux entrepreneurs.»

En tant que cigalier, ce qui lui importe, c’est d’être à l’écoute des porteurs, les conseiller sur leur développement par rapport à sa propre expérience d’entrepreneur.
Ce faisant, il apprend en retour sur des domaines d’activité qui lui sont totalement étrangers comme par exemple la permaculture, avec Les Pitchoulis, son « propre jardin s’est transformé ».

Etant lui-même entrepreneur en SAS, notre cigalier entrepreneur préfère les financements pour les structures en SARL / EIRL / SAS plutôt que les structures SCOP, CAE ou association, mais son club accompagne un peu de tout.

A la question Avez-vous déjà recommandé les Cigales à des amis ou des connaissances ?

Laurent nous cite toutes ses techniques :

• Affichage du logo cigales dans mon entreprise, et sur mon site internet,
• Je parle des cigales à chaque fois que je rencontre un porteur des projet et aussi à ma clientèle professionnelle,
• J’en parle régulièrement à mon réseau d’amis (certains sont déjà devenus cigaliers). Et j’ai le projet de création d’un nouveau club sur Douai (y ayant déménagé depuis mon entrée au club « Les cigales fivoises & co »).

Comme mot de fin, Laurent rappelle le rôle crucial des Cigales en ces périodes particulières que nous traversons : « Selon moi l’économie locale et solidaire a de beaux jours devant elle. Les changements de comportement de mode vie déjà engagés avant la crise sanitaire sont aujourd’hui accélérés. De plus en plus de personnes sont en demande de projets concrets et proches d’eux. Les Cigales sont un très bon outil pour répondre à ces besoins. »

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter des Cigales pour rester informé