Actualités du réseau

Afin de mettre à l’honneur les cigaliers par leur engagement bénévole exemplaire, tous les mois depuis avril, nous vous proposons de découvrir le portrait d'un.e cigalier.ère du réseau.
Suite au portrait de Martine Boniface, co-gérante de la Cigales des Etangs, nous présentons aujourd’hui celui de Françoise Raverdy, co-gérante de la Cigales Graines d’Avenirs, tout nouveau club situé à Lille.

Françoise Fr OK

 

Françoise nous raconte dans les lignes qui suivent, sa merveilleuse expérience de cigalière...

« J’ai rencontré la Cigales de St Saulve en 2014 alors que je souhaitais solliciter un accompagnement financier pour mon entreprise. Reçue par Denis, le gérant de l’époque, j’ai tout de suite eu envie de rejoindre cette cigales en tant que membre actif. C’est une année après que le club m’a demandé de présenter mon entreprise et cela a été très riche.
Membre de la finance solidaire depuis plus de 20 ans, appartenir à une cigales était pour moi la possibilité de maîtriser mon épargne sur mon territoire pour le développement de projets locaux.

Ce qui m’a poussé à rejoindre la dynamique du réseau c’est surtout la richesse des compétences et la volonté partagée de faire vivre le local.
Je suis cigalière depuis 6 ans , je quitte le club de St Saulve qui entre en gestion et habitant Lille, j’ai créé avec Bernard un nouveau club sur la MEL : Cigales Graines d’Avenirs.

Si j’ai pu rebondir sur la MEL c’est parce que j’ai beaucoup appris en étant administrateur et membre du Bureau sur la Fédération Nationale et l’action régionale. J’ai participé à des ateliers de formations organisés par l’association régionale, ce qui m’a permis de parrainer des projets seule ou en binôme.
J’ai appris dans la Cigales de St Saulve comment travailler avec tous les partenaires de la création d’entreprise pour faire remonter les projets et accueillir des porteurs.

A St Saulve, nous avons accompagné tous types de projet et je pense que c’est une discussion qui aura lieu dans notre club de la Mel pour savoir quelle orientation nous allons prendre.
Riche de cette histoire j’ai recommandé l’adhésion au nouveau club de la MEL d’une amie de longue date. Je souhaiterai d’ailleurs qu’il y ait plus de femmes qui s’engagent dans l’épargne solidaire. J’ai également recommandé les cigales auprès de porteurs de projet. Je crois en notre intervention et en notre capacité à accompagner les porteurs.

Enfin je souhaite que les femmes prennent plus de place dans l’association et au sein des clubs, je rêve d’une parité possible pour faire émerger une réflexion constructive sur l’entreprenariat des femmes et des hommes sur notre territoire.»

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter des Cigales pour rester informé